Témoignage Martin, coéquipier d’Atout Coeur-Annecy

 »

PENDANT LE CONFINEMENT, MARTIN PARTAGE SON QUOTIDIEN.

Vendredi 13 mars 2020, je termine mon travail à Columbus et la Passerelle (mon centre de formation) . On me dit que je ne pourrai pas reprendre mon stage lundi à cause du Coronavirus.

je suis entrain de faire une formation d’agent de la restauration et je devais passer mon examen le 11 avril. Je fais tout mon possible pour avoir mon diplôme mais je ne sais pas quand je pourrai le passer. J’espère vite car un nouveau travail m’attend pour cet été. Je vais travailler dans un restaurant d’été avec des jeunes trop sympas. J’espère aussi que le confinement s’arrête pour vite pour reprendre toutes mes activités.

J’habite dans une maison avec un jardin, je peux sortir dehors, faire du Ping Pong, du sport.

Avec ma mère, j’aide à faire la cuisine tous les jours pour garder l’entrainement. Je continue la comédie musicale grâce à des cours de vidéos avec zoom ou skype tous les lundis soirs, ça me plait de continuer le spectacle. Tous les soirs, nous applaudissons avec ma famille et mes amis pour soutenir toutes les personnes qui travaillent à l’hôpital.

LA RÉPONSE Atout Coeur :

LE CONFINEMENT A ÉTÉ UNE ÉPREUVE POUR CHACUN. MALGRÉ TOUT, MARTIN NOUS TÉMOIGNE DU COURAGE ET DE  LA GÉNÉROSITÉ AVEC LESQUELS IL A VÉCU CETTE PÉRIODE.

POUR INFO : MARTIN N’A PAS EU LE TRAVAIL ESTIVAL PROPOSÉ PAR LE RESTAURANT DONT IL PARLE. L’EMPLOI A ÉTÉ SUPPRIMÉ. MARTIN A REPRIS SA RECHERCHE D’UN EMPLOI A LA SORTIE DU DÉCONFINEMENT COMME BEAUCOUP AVEC UN PETIT DÉTAIL À SOULIGNER : LES PERSONNES HANDICAPÉES ONT 3X MOINS DE CHANCE DE TROUVER UN EMPLOI QUE LES PERSONNES SANS HANDICAP.

 

 

Article suivant
La recherche d’un travail et jeunes en situation de handicap mental

Articles liés

Aucun résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu